Tous les articles par jdo

Jean-Dominique Gauthier - Animateur de la section vidéo d'Objectif-Image-Trégor

En mai, fais de la vidéo s’il te plaît

Malgré les ponts divers et variés qui vont, comme chaque année, émailler notre mois de mai, nous allons essayer de trouver un petit moment pour parler vidéo et diaporama. Après avoir été « briefés » en avril, par Corinne Erizo, sur l’écriture de scénarios, nous pourrons consacrer les premières minutes de notre prochaine réunion vidéo à réfléchir « sérieusement » sur l’humour, le sujet exercice de l’année. A propos des prochaines Rencontres Nationales, à Pornic du 10 au 12 novembre, nous aborderons l’aspect des pré-inscriptions. S’il y a des films à visionner, nous les regarderons avec intérêt et enfin, nous reviendrons à la technique en abordant les nouveautés de Pinnacle Studio 20 (le suivi de mouvement, notamment). Il ne me reste plus qu’à vous préciser la date de ce rendez-vous fabuleux : ce sera le mercredi 10 mai à 20H30 à l’Espace Sainte-Anne. Et la semaine suivante, les aficionados du diaporama numérique sous PTE se retrouverons autour de leur projet « Faire des ronds dans l’eau » pour faire avancer le schmilblick. Pour être plus précis, l’atelier technique PTE, ce sera le mercredi 17 mai à 20H30 au Centre Savidan dans notre local habituel. Alors à très bientôt.
Jean-Dominique Gauthier

Vide-grenier à la vidéo

La section va se séparer de quelques équipements qui ne lui servent plus et les propose aux membres d’OIT en priorité jusqu’au 30 avril. Ensuite, les invendus seront mis sur « le bon coin ». Certains matériels sont cédés, d’autres sont vendus au plus offrant avec un prix de base. Faire proposition de prix d’achat en écrivant à oit.video@orange.fr avant le 30 avril. Pour toute demande de renseignements ou de rendez-vous, utilisez cette même adresse courriel oit.video@orange.fr. Jean-Dominique Gauthier – Animateur de la section vidéo

Liste du matériel à céder ou à vendre :
– Paire d’enceintes en bois artisanales de grande taille (60 * 40 * 34) : cédées gratuitement

– Enregistreur mini-disc Sony (fonctionne sur alim mais batterie HS) : cédé gratuitement

– Table de mixage audio Vivanco MX 740 – 4 entrées + micro : prix min 50,00 €

– Amplificateur audio hifi stéréo Technics SU-VZ220 – 2*30 W – 4 entrées : prix min 50,00 €

– Téléviseur écran plat 30 pouces (80 cm) HD ready (1280 * 720) Marque Panasonic modèle TX-32LXD76F – connectique riche : 2 entrées Peritel, 1 HDMI, 1 RCA audio vidéo + 1 entrée Svidéo, 1 entrée VGA (ordinateur), sorties audio RCA et casque. Télécommande. Prix min 80,00 €

– Moniteur informatique 22 pouces 16:9 – 1 entrée VGA : prix min 50,00 €

Le Salon des 50 ans – les reportages vidéo

Le Salon photographique d’Objectif-Image-Trégor, qui s’est tenu en décembre 2016 à l’Imagerie, marquait le 50e anniversaire du club. Bel âge pour notre club, toujours vigoureux avec plus de 130 adhérents et de multiples activités autour de la photo argentique, de l’image numérique et de la vidéo. Cette année, le thème était « Solitude ». Un sujet difficile qui a cependant beaucoup inspiré les 43 photographes qui exposaient et un vidéaste. A cela s’ajoutaient, au centre de la première salle, les images de deux clubs étrangers invités : « Gia Dihn » d’Ho Chi Minh Ville (Vietnam) et le club « Osijek » (Croatie). Cette expo exceptionnelle du demi-siècle proposait en outre, dans la salle 2, une rétrospective de la Collection Prestige d’Objectif-Image. Retour sur cet événement culturel

Durée 9’24 – Réalisation Jean Le Rouzic et Jean-Dominique Gauthier – Janvier 2017

Accédez à la vidéo en cliquant sur ce lien
« Objectif-Image-Trégor – Le Salon des 50 ans »

Cet anniversaire des 50 ans a été l’occasion d’interviewer quatre membres du club dont deux membres « historiques » qui ont vécu les débuts du « PCC PTT de Lannion » (Photo-Ciné-Club des PTT), à savoir Charles Vassallo et Pierre Le Cabec, mais aussi deux membres plus récemment entrés au club, Soizic Pénaud et Gilles Trentesaux. Les premiers nous ont parlé de leur parcours au sein du club et des temps forts qu’il ont vécus en son sein. Les seconds nous ont confié leurs motivations, leur enthousiasme à découvrir la photographie mais aussi la vidéo et le diaporama grâce à ce club qui a su rester à la page et accueillant aux débutants. Oyez, la parole est à nos membres …

Durée 30’00 – Réalisation Jean Le Rouzic et Jean-Dominique Gauthier – Mars 2017

Accédez à la vidéo en cliquant sur ce lien
« Objectif-Image-Trégor a 50 ans – Témoignages »

Avril utile en vidéo

Notre prochaine réunion vidéo sera plus spécialement consacrée à l’écriture de scénarios. Corinne Erizo, qui n’habite plus en Bretagne, reviendra exprès pour cette réunion et nous fera partager ce qu’elle a appris lors du stage “écriture de scénario” de l’an dernier, organisé par Objectif-Image.

Pour des raisons d’agenda, cette réunion vidéo est décalée au 3e mercredi, à savoir le mercredi 19 avril, à 20H30 en salle 2 à l’Espace Sainte-Anne.

Notez par la même occasion que la réunion atelier diaporama PTE, quant à elle, est avancée d’une semaine : elle aura lieu le mercredi 12 avril à Savidan.

La réunion vidéo du 19 sera l’occasion de savoir si un ou plusieurs projets de scénarios émergent en 2017, en particulier sur le thème exercice de l’année qui est l’humour. On y réfléchit et on en parle.

Autrement, au chapitre des bonnes nouvelles, nous allons faire l’acquisition d’un nouveau téléviseur UDH 4K qui remplacera avantageusement notre ancienne TV qui n’est même pas full HD. Nous allons aussi acheter un monopode, accessoire très utile dans de nombreuses circonstances, notamment lorsqu’il faut pouvoir se déplacer rapidement d’un endroit à un autre (fête populaire, par exemple). La section studio va faire l’acquisition d’un éclairage continu performant à leds. Cet équipement pourra être emprunté au besoin par la section vidéo pour un tournage.

Plein de bonnes nouvelles donc.

Alors à bientôt pour reparler de tout cela.

Jean-Dominique Gauthier

Vidéo : en mars, on se décarcasse

C’est le mercredi 8 mars que nous allons nous retrouver, dans la salle N°3 (à Sainte-Anne), à 20H30, pour un petit atelier vidéo.

Nous continuerons  sur le montage avec Pinnacle Studio  20 en regardant comment on peut faire du multi-image (plusieurs images sur le même écran), ceci à partir du document interview sur les 50 ans du club (monté par Jean Le Rouzic).

Nous verrons également comment on peut utiliser les musiques “intelligentes” pré-construites dans le logiciel Pinnacle.

Et enfin,  nous explorerons quelques effets de titrages offerts par ce logiciel.

Si ce menu vous convient, alors rendez-vous mercredi prochain.
Notez que la réunion suivante aura lieu  le mercredi 12 avril et que y parlerons principalement d’écriture de scénario et de projets de films.

Jean-Dominique Gauthier

Festival Armoricourt 2017 – Concours pour la photo de l’affiche

Le comité Armoricourt vous propose de participer à un concours pour réaliser la photo de l’affiche de l’édition 2017 du festival de courts métrages qui aura lieu du 29/09 au 01/10 2017 à Plestin les Grèves.
Il y a un petit cahier des charges à respecter. La photo doit être verticale et au ratio 4:3 (1,33) pour s’inscrire dans un format papier standard A0, A3 ou A4 (ratio 1,41). L’affiche étant tirée au maximum en A0 (1188 * 840 mm), la définition de la photo devra être suffisante pour pouvoir supporter un tel agrandissement  : au minimum de 4000 * 3000 pixels.
Le paysage de fond doit être pris dans la lieue de Grève (entre Saint Michel en Grève et Saint Efflam). Ce peut être un détail du paysage. Il peut y avoir un ou plusieurs personnages, c’est même recommandé. Dans la photo, il faut qu’il y ait au moins un élément qui rappelle le cinéma (photomontage accepté). Parmi les éléments, il faut qu’il y ait un objet ou un personnage avec du rouge (le rouge Armoricourt que l’on retrouve dans le logo du Festival). Vous trouverez ci-dessous, à titre d’exemple, le panel des trois dernières affiches. Notez bien qu’il ne vous est pas demandé de composer l’affiche avec ses textes mais seulement de proposer une ou plusieurs photographies.
Ce qu’il y a à gagner à ce concours ? Principalement la gloire et le plaisir de participer. Si vous gagnez, votre nom figurera (si vous le souhaitez) en bas de l’affiche et vous aurez droit à deux pass gratuits pour tout le festival.
Photo(s)  à proposer avant le 30 avril 2017. Contact : Jean-Dominique Gauthier – email : jeando.gauthier@orange.fr

Février, mois du Trophée

Notre réunion de janvier a été purement technique et pratique car nous y avons réalisé une bonne partie du montage du reportage sur le vernissage du salon des 50 ans du club. Une des principales difficultés a été la synchro entre les deux caméras qui avaient  capté les discours. Mais on voit qu’avec un peu de patience, on parvient à faire, avec Pinnacle Studio, du montage multicaméra digne de ce nom. Et ça a plus d’allure qu’un simple  plan fixe monotone. L’autre difficulté est d’arriver à harmoniser la température de couleur des deux caméras. Les deux camescopes étaient de marques différentes (Canon et Sony) et le résultat, même après correction, n’est pas totalement homogène. Le fait est que le Sony (le nouveau camescope du club) avait une colorimétrie irréprochable. Au final, j’ai terminé le montage seul un peu plus tard et le reportage a été mis en ligne le 21 janvier sur www.tv-tregor.com. N’hésitez pas à aller le visionner et à nous dire ce que vous en pensez.

Il manque un gros morceau à ce reportage. Il s’agit des interviews que nous avons réalisées de quatre de nos membres : Charles Vassallo, Pierre Le Cabec, Soizic Pénaud et Gilles Trentesaux. L’ensemble durant une heure aurait été trop long pour le reportage. Nous en ferons un montage “bonus track” à part, à l’attention des membres du club seulement.

La prochaine réunion technique aura lieu en mars, le mercredi 8 mars exactement, et l’on reviendra sur les nouveautés de Pinnacle Studio.

Mais auparavant, il y aura le mercredi 8 février la séance spéciale “Trophée Jean Masson”, en salle 2, à 20H30. Comme les années passées, nous visionnerons la sélection proposée par OI, films issus des dernières Rencontres Nationales à Trégunc. Nous en discuterons et évaluerons leurs qualités respectives afin de dégager un classement.  Celui-ci sera communiqué à OI National qui fera la synthèse de tous les clubs participants. Au final, le mieux coté recevra l’honorifique Trophée Jean Masson.

Autrement, du côté du diaporama numérique, le projet club avance lentement mais sûrement : ce sera l’illustration d’une chanson d’Henri Salvador “faire des ronds dans l’eau”. Pas si facile car le texte de la chanson est plus sybillin qu’il n’y paraît. Il reste encore pas mal de travail pour faire les images adéquates et pour monter tout cela sous PTE.

Point de réunion PTE en février pour cause de vacances diverses mais il y aura deux réunions en mars, dont la première sera le mercredi 1er mars à 20H30.

Et pour rester dans le domaine du diaporama numérique, signalons que le lendemain, le jeudi 2 mars, en salle 2, à 20H30, ce sera le prix Eymonerie : la projection/évaluation des montages issus des dernières Rencontres Diaporama d’Objectif-Image.

Quel programme ! Vous avez bien tout noté ? C’est certain ? Alors à très bientôt pour notre premier rendez-vous le 8 février.

Jean-Dominique Gauthier

Ronchoitise éditoriale de janvier

Ah ! Vous ne devinerez jamais ce que j’ai vécu pendant cette dernière quinzaine de décembre 2016 ! Le pire et le meilleur assurément. Je ne résiste point au plaisir de vous narrer mes improbables tribulations. Si vous ne m’avez pas beaucoup vu ces derniers temps, c’est que j’ai subrepticement changé de peau. Le chômage me guettant à OIT, j’ai endossé incognito le costume de Père Noël pour faire l’animation de Noël dans les rues de Lannion. J’ai donc débarqué en fanfare le 17 décembre sur le Quai d’Aiguillon. Tous les enfants étaient là avec leurs parents, sans oublier bien sûr les « Huiles » locales et les paparazzis qui mitraillaient à-tout-va. Bref, je n’avais jamais connu une telle gloire même si celle-ci n’était pas sans quelques inconvénients : des bisous à faire à des enfants pleins de barbe-à-papa, des autographes à signer en masse, des selfies en pagaille et une grosse hotte à porter, pleine de confiseries. Sans parler des lettres au Père Noël auxquelles il fallait répondre. Bref, j’étais débordé. Heureux mais exténué. Ainsi, la semaine passa et Noël arriva. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’entendis nuitamment dans mon jardin des bruits suspects, comme des grelots, des pas d’animaux et des soufflements rauques. Prudemment, j’ouvris la porte et, dans la lueur blafarde de la pleine lune, je vis descendre d’un traineau tiré par des rennes, un homme en rouge de forte corpulence. Crénom ! Le Père Noël en personne. Il s’avança vers moi de son pas lourd et me héla. « Ah ! Gamin, j’ai besoin de toi. Je n’y arrive pas. Trop de boulot ce soir. Il va falloir que tu t’y mettes ». Je l’invitai à rentrer à la maison mais il protesta de sa grosse voix : « Pas le temps, gamin ! On a du taf. Enfile vite ton costume et monte. À nous deux on va sans doute pouvoir boucler la boucle. Encore 5.075.479 km à faire cette nuit. Faut pas traîner ». Hésitant, je commençai à tergiverser quand, un brin énervé, il me tendit le contrat que j’avais signé pour faire le Père Noël à Lannion. Et en petits caractères, en bas de page, il était bien stipulé que j’étais susceptible de faire quelques heures supplémentaires la nuit de Noël pour aider le vrai Père Noël à distribuer ses cadeaux. C’est ainsi que, tirés par six rennes hurlants et vigoureux, nous avons décollé dans le ciel étoilé de Noël. Ensuite, vous allez rire, je ne me souviens plus de rien. Sans doute un effet de la vitesse superluminique à laquelle nous avons filé pour délivrer nos 7.097.552.612 cadeaux à travers le vaste monde. Toujours est-il que le lendemain matin, je me suis réveillé, dans mon déguisement de Père Noël, au Centre-Ville de Lannion, au pied d’un grand sapin enguirlandé. À mon grand étonnement, les rares passants ne semblaient pas étonnés outre mesure de me voir là, en costume, errant dans un état second. Le jour de Noël, on ne doit s’étonner de rien ; ce n’est pas moi qui vous dirai le contraire. Et la suite allait encore confirmer avec éclat cette vérité universelle.  Désœuvré et un brin paumé, je décidai de rentrer à pied chez moi, sur les hauteurs de Brélévenez. La fête était finie et la magie allait retomber comme un pauvre soufflé essoufflé. Essoufflé, je gravis donc à grand peine les 142 marches de la « colline de la joie » et arrivai devant ma maison. Une atmosphère bizarre et indéfinissable régnait autour de mon domicile plongé dans l’obscurité. Je poussai la porte et franchis le seuil du salon. Et là, subitement, la lumière s’alluma partout dans la pièce et je vis, éberlué, devant moi, une horde d’amis s’égosillant d’un tonitruant « Joyeux anniversaire, Théophile, joyeux anniversaire … ». Oups ! Je faillis en avaler ma barbe blanche postiche. Le choc était si énorme ! Je réalisai soudain que c’était bien en effet mon anniversaire aujourd’hui mais je ne m’attendais pas à un tel comité d’accueil à la maison. À peine remis de mes émotions, ce furent des embrassades pendant de longues minutes. Les bouchons de Champagne sautèrent en rafale et les bulles coulèrent à flot. Ils étaient tous là, mes bons amis : Sylvie Triol (ex Sylvie Père et ex Sylvie Nègre), Jean-Bâ Lenn, Parfait Saint-Surcinq, Ignace de Grandjoie, Anne Aunyme, et Jean Passe. Puis vint le moment de la remise du cadeau de Noël/Anniversaire. Un grand silence se fit ; on tamisa la lumière et Sylvie (ma douce Sylvie), me tendit une enveloppe bigarrée qu’il me fallut décacheter. Ce que je fis, non sans appréhension. Le contenu de ce pli me laissa sans voix : il s’agissait d’un bon pour un tour du monde d’un an par tous les moyens de locomotion possibles ; une sorte de carte inter rail à l’échelle mondiale. C’était trop ! « Mes bons amis, comment vous remercier leur dis-je, la larme à l’œil ». « Eh bien, c’est très simple me répondit Parfait d’un ton assuré : il te suffira de nous envoyer chaque mois une carte postale de là où tu seras. Ce sera notre récompense ». Je leur promis de le faire et la matinée se termina dans un véritable bain de bulles et de fous rires. Nul ne s’inquiéta cependant de ce que deviendrait le club en mon absence mais j’avais le sentiment que les membres d’OIT avaient désormais (presque) tous vaincu leurs complexes devant l’art photographique. Ronchoit pouvait donc s’éclipser un moment sans mettre le club en péril. Voilà résumé le récit de ces jours mémorables et incroyables. Au fil des jours, j’avais fini par douter de la réalité de mon petit trip spatial avec le Père Noël ; j’avais dû rêver, boire un peu trop sans doute et partir « en live ». Jusqu’au jour où je reçus une petite carte de vœux au cachet illisible libellée ainsi « Merci gamin pour ton coup de main au Noël dernier. Repose-toi bien et bonne année à toi – Signé – Le Père Noël ». Ami photographe, même si c’est trop pour toi, tu n’as pas le choix, il faut que tu croies en Ronchoit… Bonne année !

Théophile Ronchoit

Nuit de décembre

Pour la dernière nuit de décembre 2016, La section vidéo vous propose ce petit film d’animation de trois minutes sur le thème de la solitude (cliquez sur ce lien qui renvoie au site de  TV-Trégor). Sans vouloir assombrir l’esprit des fêtes, il n’est pas inutile de se souvenir que nombreux sont ceux qui souffrent de solitude, notamment au moment où la plupart des gens s’amusent. Ce montage, réalisé par Joseph La Personne sur un extrait d’un poème d’Alfred de Musset, a été remarqué et récompensé lors des dernières Rencontres Nationales Vidéo d’Objectif Image en octobre 2016 à Quimper

Vidéo de l’an nouveau

Nous voici en janvier, donc prêts à « attaquer » une nouvelle année qui, je l’espère, sera riche en vidéos passionnantes, en diaporamas recherchés et en échanges à la fois fructueux et sympathiques entre les membres.

Nous allons débuter 2017 par un peu de technique en revenant aux spécificités des nouvelles versions du logiciel de montage Pinnacle Studio (versions 19 et 20). Ce sera dans la salle numéro 3 de l’Espace Sainte Anne le mercredi 11 janvier.

La semaine suivante, le mercredi 18 janvier, nous aurons l’atelier diaporama PTE mais ce sera dans la pièce 251 au Centre Savidan (au-dessus de l’Imagerie).

Et puis, j’anticipe un peu sur le mois de février, pour annoncer dès à présent que la réunion mensuelle du mercredi 8 février sera consacrée au Trophée Jean Masson. Nous visionnerons ensemble le « best-of » des films présentés aux Rencontres vidéo de 2016. Nous discuterons et noterons ces réalisations pour en dégager un classement aussi juste que possible.

Au niveau des équipements, cette année, nous allons sans doute renouveler notre vieille télé qui n’est même pas full HD et qui nous tronque les images issues de l’ordi. Il est question également d’acheter un monopode, accessoire très pratique pour filmer des scènes de rue, des manifestations, des événements publics ou familiaux qui nécessitent qu’on déplace souvent la caméra.

Voici donc le programme de ce début d’année.

Souhaitons nous collectivement une bonne année 2017 en images et que cette année soit belle aussi, pour chacun d’entre nous, dans sa vie personnelle.

Jean-Dominique Gauthier