Tous les articles par Dany Corriez-Jerphagnon

Vernissage de l’exposition de Frédéric le Chevanton « Sur les pas de Saint Yves »

Ce vendredi, 12 mai a eu lieu le vernissage de l’exposition de Frédéric au cloître de la cathédrale de Tréguier.

Des photos du pèlerinage annuel de Saint Yves à Tréguier

Vous pouvez retrouver son affiche et toutes les dates et lieux de cette exposition dans la rubrique calendrier des expositions de nos membres.

Peu de photos de cet évènement, mais merci à Catherine pour celle-ci, prise pendant les discours.

Si vous en avez d’autres, envoyez les moi à oitregor@orange.fr

Ajout de dernière minute, Marie Madeleine poste ces photos :

 

 

Et voici le photographe du jour.

 

 

Comme toujours les discours ont donné soif et faim autant à ceux qui ont parlé qu’à ceux qui ont écouté et tout cela fait bien envie.

et voici deux séries de la part de Claire,

 

Photos de Catherine Epivent, Marie Madeleine Vallois et Claire Echavidre

 

Invitation au vernissage de l’exposition « les métiers de la mer »


Vous êtes invités à l’inauguration de l’exposition photographique « Les métiers de la mer » qui aura lieu le mercredi 26 avril à partir de 18 h 00 au restaurant « Le Séquoïa » du Lycée Hôtelier et de Tourisme de Lannion (4, Rue de la Bienfaisance 22300 Lannion). Seront exposées des photos réalisées sur le parc à huîtres de Landrellec et sur la pêche à pied au Yaudet. Seront également présentées des photos réalisées sur le bateau « Avel an Heol » du Guilvinec et  sur les bateaux  «  Le Calypso » et «  La Confiance II » de Locquémeau.
L’entrée du restaurant se trouve à l’intérieur du Lycée comme indiqué dans le plan ci-dessous.
Daniel Gardan

Éditos, textes : voulez vous participer à enrichir le site ?

Très souvent ce sont les membres du CA qui écrivent les éditos mensuels, mais savez vous que vous pouvez aussi en proposer ?

De même, si vous avez des sujets qui vous tiennent à cœur, vous pouvez soumettre un texte à passer sur le site.

il y a peu de règles, la principale étant que le sujet puisse intéresser tous les membres et ne soit pas trop personnel.

Si vous avez des textes à proposer, envoyez les moi pour approbation et s’ils sont conformes à cette règle simple, il seront passés.

Dany Corriez-Jerphagnon

Acheter des livres photo et non du matériel

Il y a quelque temps je lisais un article dont le titre était : Acheter des livres photo et non du matériel

Sur le coup, cela m’a semblé curieux, mais en y réfléchissant bien, qu’est ce qui fait un bon photographe ?

Est-ce le matériel ?

Quel est l’intérêt d’avoir le dernier modèle de boîtier, le plus cher, le plus performant, celui qui sera démodé dans six mois, (avec un peu de chance, sinon, cela sera peut être encore plus rapide) si l’on est incapable de trouver le bon sujet, de voir quel est le bon cadrage, d’apprécier la bonne lumière ?

Ou est-ce l’idée ? La vision des choses.

Est-ce que l’idée est innée, ou est-ce que la connaissance donne l’idée ?

Pour certains c’est inné, cela s’appelle le génie.

Mais si tout le monde était « génial » cela se saurait et puis quel ennui de ne rien avoir à apprendre.

Si la photo ne donne pas à celui qui la regarde du plaisir, une envie de s’attarder, de se promener à l’intérieur ou bien de se poser des questions, si elle n’exprime rien, Photoshop et compères ne pourront la transformer, car ils ne peuvent donner un intérêt à quelque chose qui n’en a pas. La post production ne règle pas tout, même s’il est souvent utile de s’en servir pour accentuer certaines choses, ou bien en gommer d’autres.

Et comment acquérir cet esprit ? Cette vision des choses ?

Quand on apprend à peindre on passe beaucoup de temps à étudier les maîtres de la peinture.

On recopie inlassablement des œuvres connues ou pas, jusqu’à ce que la main puisse faire ce que le cerveau lui commande, on apprend ainsi la technique.

Puis on en arrive à oublier le pinceau et l’on peut se focaliser sur le sujet, mais entre temps, en travaillant sur les œuvres de grands peintres, on a vu comment une composition peut changer l’image, même le sens de la perception de ce qui est représenté.

Ne peut-on faire la même chose en photographie ? En arriver à oublier la technique, pour pouvoir créer.

La chance qui va permettre la photo parfaite, n‘est qu’une illusion, la chance cela se travaille.

Combien de grands photographes ont travaillé pour en fait créer, oui, composer l’image qu’ils souhaitaient ? Ces images qui semblent pourtant complètement dues au hasard, d’un naturel parfait.

Même si on tient un sujet, il est parfois nécessaire de faire et refaire les photos jusqu’à obtenir ce qui est souhaité.

La photographie demande du temps.

Je ne parlerai pas de la photo dite de reportage, qui est quelque chose de particulier et comme l’on a pu le voir dernièrement avec la présentation de Charles, peut être aussi réinterprétée par le photographe lui-même.

Comment se procurer cette vision de la photographie, que l’on souhaite posséder, avant d’appuyer sur le bouton ?

Au début de la photographie beaucoup se sont inspirés de la peinture. Effets croisés, certains peintres se sont aussi, d’ailleurs essayé, plus ou moins longtemps à la photo comme Edgar Degas, d’autres comme Daguerre sont plus connus par leurs photos que par leurs peintures. Corot pratiquait la photographie sur plaques de verre au collodion (depuis Léonard de Vinci et son principe de camera obscura, les peintres utilisèrent régulièrement cet appareil mais ce n’était qu’un moyen pas une fin).

Pour les photographes amateurs, n’est-ce pas en regardant ce qu’ont fait les artistes photographes, que ce soient ceux du début de la photo, aussi bien que les nouveaux photographes contemporains, qu’il y a une possibilité de s’ouvrir l’esprit et d’apprendre.

On peut s’essayer à améliorer sa technique photographique en reproduisant certaines photos qui nous ont particulièrement plu.

Apprendre ainsi, puis ne plus penser à la technique et se lancer à photographier avec tout ce que l’on a appris plus ou moins consciemment sur la lumière, la composition, sans pour autant, faire uniquement de la copie, car si cela peut être parfois considéré comme une forme d’hommage, il faut être un grand pour se permettre cela, si non, c’est juste du plagiat.

Nous avons la chance d’avoir plein de galeries autour de nous, pas si loin, à Lannion, Guingamp, Brest, où de très nombreuses expositions photographiques sont présentées. En les visitant, nous pouvons nous ouvrir l’esprit sur divers styles de photos.

Et si l’on ne peut aller les voir, on peut néanmoins regarder les reproductions dans les livres, (dans notre bibliothèque, à la médiathèque) sur Internet, partout, regardons, apprenons ce que les autres ont fait avant nous. Bien sûr, sur Internet l’on parle de vrais photographes, pas de ces diaporamas d’amateurs que nous voyons passer, mais bien des portfolios d’artistes que l’on peut regarder à loisir sur leurs sites.

Ouvrons-nous l’esprit, peut-être qu’en apprenant des autres, l’on pourra se forger une vision propre et un propre style photographique …

invitation concours Offenbach

Nos amis du club d’Offenbach nous invitent, comme tous les ans, à participer à leur prochaine exposition.
Le thème de cette exposition est Perspective avec des variantes.

Pour ceux qui ont l’habitude de participer, certaines choses ont cependant changé, en particulier, désormais, nous devrons envoyer nos fichiers à une adresse sur le net et non plus poster des photos papier.

  • Des fichiers d’au moins 3250px sur le plus long côté, en tout cas pas moins de 2400px, et en JPG
  • La date limite pour l’inscription et l’envoi en ligne de ces fichiers est fixée au : 9 août 2017, 21h maxi
  • À cette adresse : https://www.dropbox.com/request/XlBobIEMZWBKx17B9Fq3
  • Pas plus de 3 photos par auteur.
  • Il est demandé de respecter la façon d’intituler les fichiers :
  • Nom_prénom_titre de la photo_Numéro d’ordre.jpg

Le vernissage se tiendra le 23 novembre 2017 à 18h, et l’exposition durera jusqu’au 17 janvier 2018.

Je vous joins l’original de l’invitation au cas où j’aurais oublié un détail.

Myself and all the other member of the Fotoclub want to invite you and your club members to participate at next exhibition. The theme this year is “perspective” in all his variants.
Latest appointment, to upload the pictures Wednesday 9th August 2017 9pm.
The vernissage will be at Thursday 23rd November 2017 beginning 6pm and will run until the 14th of January 2018.
To give as many as possible the opportunity to participate on the exhibition we have to limit the maximum pictures per author to three pictures. If possible the size of the picture should be on the long side 3250px, if it is bigger thats no problem, but it shouldn’t be smaller than 2400px on the long side.
As last year we would save some time, money and as well we want to protect the environment.
In relation to these points we want to request again all pictures as a digital file.
You can upload the files to the following DropBox folder.
Please name the pictures in the following format
Surename_Lastname_picturetitel_0X.jpg

Ma démarche vers le collodion humide, par José Custodio

Lors de la réunion photo papier, José Custodio nous a présenté des photos réalisées sur un support verre, des photos effectuées avec le procédé du collodion humide.

Ce procédé ayant fortement intéressé les participants à cette réunion, pour tous ceux qui n’avaient pu assister à cette soirée, José nous décrit sa démarche et ses expériences  à cette adresse : ma demarche collodion