Vidéo, cinéma et diaporama : la fièvre y est

Peut-être allons nous ce mois-ci entrevoir les prémisses de la fin de l'hiver avec le rallongement des jours et l'éclosion des premiers crocus. L'occasion de sortir enfin de notre tanière et de pratiquer un maximum de vidéo, de cinéma et de diaporama.

Je vous annonce donc le menu de ce mois de février afin que vous puissiez noircir fébrilement vos agendas : les jeudis 1er et 15 février à 17h30, à TV-Trégor, nous continuerons à explorer les méandres de Pinnacle Studio, dans le domaine du son plus particulièrement. Le mercredi 14 février, ce sera la réunion projet vidéo (*), animée par Bernard Barré, autour du thème de l'année (évocation du cinéma amateur depuis 50 ans). Le mercredi suivant, le 21 février (*), place à l'atelier diaporama, animé par Philippe Merriaux. Là aussi, on discutera du projet commun de l'année sur un thème à choisir. Enfin, pour terminer ce mois de février, court mais dense, il y aura, mercredi 28 février, une séance spéciale (*) “transfert ciné-vidéo” avec démonstration de repiquage de film cinéma super 8 en vidéo HD.

Nota important * : ces trois séances se dérouleront dans notre local 251 au Centre Savidan à 20h30. Comme le nombre de places est contingenté (à 10 max dans la salle), si vous voulez vous joindre au groupe déjà constitué, merci de vous signaler au préalable en écrivant à oit.video@orange.fr afin que l'on voie si on reste dans la limite autorisée ou non.

Et , pendant que j'y suis, anticipons sur le début mars avec le «Trophée Jean Masson» programmé mercredi 7 mars à 20h30 à l'Espace Sainte Anne. Cette séance consistera à visionner et à évaluer une sélection des films courts présentés aux dernières rencontres vidéo d'Objectif-Image à Pornic. En marge de nos activités, notez aussi que le mercredi 14 mars, ce sera la fête du cinéma au Douron (salle de cinéma de Plestin Les Grèves) avec la projection d'un programme de courts métrages organisée par l'association Armoricourt. On n'a donc pas fini de sortir le soir à des heures indues. Quelle vie !

Jean-Dominique Gauthier