Réunion-discussion-échanges sur le thème « SOLITUDE »

Nous organisons une réunion-discussion-échanges autour de tirages photos [maxi A4] déjà réalisés par les membres du club sur le thème « SOLITUDE »

Le jeudi 30 juin 2016 à 20h30 au Centre Savidan : salle 2

Le printemps d’Objectif Image a permis à quelques membres du club d’exposer leurs photos au centre courrier de Lannion sur le thème de notre Salon 2016, « SOLITUDE »

Vous avez certainement déjà visionné les images qui ont été retenues. Elles sont disponibles dans l’espace galerie virtuelle de notre site oitregor.com. à l’adresse :

http://www.oitregor.com/piwigo/index.php?/category/175

OIT-printemps-Objectif-Image_20-photos

Quelques constats :

  • Dans 14 photos sur 20, il y a une présence humaine.
  • 12 photos représentent un seul individu.
  • 1 photo représente un homme face à d’autres personnes.
  • 1 photo juxtapose une femme et une photo d’une autre femme.
  • 1 photo représente un animal face à un paysage sans présence humaine.
  • Dans 5 images, il n’y a aucune présence humaine.

Ces éléments statistiques préfigurent-ils le contenu de notre exposition Salon 2016 ?

Pour certains d’entre nous, la solitude est un sentiment qu’il faut impérativement traduire en image en incorporant un humain.

À partir des exemples du printemps d’objectif image, faut-il considérer que nous devons absolument représenter un seul individu pour bien traiter le thème ou devons-nous explorer d’autres voies à la manière de la photo « Auber » ou « Solitudes plurielles » ? en confrontant un humain à d’autres humains, une foule … en juxtaposant des solitudes d’êtres humains voyageant dans le même moyen de transport par exemple ?

Pour d’autres il s’agit de s’appuyer sur la possibilité d’évoquer le thème solitude de manière métaphorique sans l’exigence de la présence humaine. Un paysage nu, un élément, un objet, un animal … solitude et isolement.

Il n’y a certainement pas de réponse unique, mais l’analyse d’images peut nous aider à cerner dans quelle direction nous pouvons travailler. Je rappelle que la sélection des images pour le salon sera probablement en octobre 2016. Nous avons donc l’été pour travailler.

De nouvelles idées peuvent éclore si nous confrontons nos premières images, nous attendons votre participation.

Jacques Courivaud

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *