Pages d'actualités précédentes

Les événements à suivre...
(mise à jour : 1er mai)

Nos réunions (au centre Savidan, sauf mention contraire)

VIDÉO Réunion régulière mercredi 13 mai 20h20
Atelier pratique PTE mercredi 20 mai 20h30
Atelier technique vidéo mercredi 27 mai 20h30
PHOTO Réunion Lightroom mardi 5 mai 20h30
Réunion photo régulière mardi 12 mai 20h30
Perfectionnement Photoshop mardi 19 mai 20h30
Réunion numérique régulière mardi 26 mai 20h30

Dates limites à surveiller pour les photos à déposer au labo

Événement Date limite Remarques
Printemps d'Objectif Image 20 mai 24h fichiers à déposer dans le dossier «l'ETRANGE» dans le Mac du club. Détails dans le MOIT.
Régional Auteur 1 et 2 19 mai 20h prévenez à l'avance, en précisant votre nombre d'images
      Offenbach :
1. Météo (expo & concours)
2. expo du Musée de la ville
25 août 20h Impératif : prévenez à l'avance, si vous souhaitez participer à ces expositions
Salon National OI auteurs septembre date non précisée
Prix Bétoux septembre date non précisée.
Série d'auteurs de 10 à 15 photos montées en 40x50
Voir également la rubrique Salon du MOIT pour vos envois individuels

Actions de formations à venir (stages, sorties, etc.)

Formation Date Remarques
Sortie au lac de Guerlédan Vendredi 22 mai
Dimanche 28 juin
Si vous souhaitez participer
inscrivez-vous auprès de Daniel Mell :


Expos des membres du club

Michel Adnot participe avec neuf cyanotypes à l'expo collective Sin Titulo III, à Trégastel (L'Atelier-Boutique, 19 rue Charles Le Goffic) jusqu'à la fin juin. Ouvert de 15 à 19h sauf lundi et vendredi.

Laëtitia Donval expose En surface au Blanc, au Moulin de la Filature (rue du moulin, 36300 Le Blanc), du 18 avril au 28 juin 2015, à l'occasion de la parution de son livre En surface aux Editions Filigrane.

Dominique Pavy expose ses Réflexions côtières aux serres à tomates de Kerprigent Le Rhu, du 15 avril au 15 juillet. L'expo sera visible tous les mardis et vendredis de 16h30 à 19h et tous les samedis de 10h à 12h. Pour s'y rendre, c'est très facile puisque les serres sont fléchées à partir du hameau du Rhu (à droite en venant de Lannion).

Pierre Le Cabec participera avec trois photos à l'expo collective La terre qui nourrit les hommes organisée par ISF dans le cadre du Festival International de La Gacilly (du 5 juin au 30 septembre), dans la galerie du Port.

Dominique Pavy expose Enfants uniques au Centre Courrier de Lannion depuis le 18 mars.

 

...et les événements
que nous venons de vivre
(images Daniel Collobert — Charles Vassallo)



Florence Doutriaux et Anne Giroux à l'Atelier Blanc (12 avril)

Tout est parti d'un stage à l'Imagerie : trois des stagiaires étaient restés en contact et ont finale­ment décidé de monter une expo commune.

Florence (à gauche) et Anne, de part et d'autre de leur compagon d'expo Olivier Hamery. Florence et Anne font toutes deux partie du club.

Ça s'est passé à l'Atelier Blanc, une salle peu connue de Lannion sise «venelle de l'Enfer». Quand on vient d'une des deux rues commerçantes qui bordent cette venelle, on n'a peut-être pas trop envie de s'engager dans cette ruelle étroite et sombre, sans parler de ce nom un peu inquiétant. Le calicot est là pour vous donner du courage.

On découvre finalement une grande salle d'aspect rustique, pierres et poutres apparentes, bien aménagée...

...et ce, avec des aménagements «faits main» qui contribuent au pittoresque de l'endroit (mais qui fonctionnent très bien)


On nous a dit que c'était la première expo purement photo qui s'y tenait depuis l'ouverture de cette salle (en 2013). Mais il pourrait y en avoir d'autres, l'adresse est à retenir.

Dès les 18h annoncées pour le vernissage, nous étions très nombreux du club, à croire que c'était une de nos réunions.

Au premier plan, Jean-Dominique Gauthier (méconnaissable sous l'éclairage trop vertical), Marie-Madeleine Vallois et Claire Echavidre. Tout le monde dans le petit groupe à gauche est du club.

Antoine Leblond (à gauche) et Jacques Courivaud dans une pose classique d'amateur d'art photographique.

Florence Doutriaux (à gauche) et Krystel Roullais

Michèle Ferrand Lafaye au centre (son mari Yves tout à gauche), Philippe Chevalier à droite. Nous n'étions plus les seuls au vernissage, les habitués de la salle avaient repris leurs droits.



Dominique Pavy aux serres à tomates de Kerprigent (15 avril)

Trois jours après, changement de décor radical ! Dominique Pavy nous invitait dans le décor étonnant du hall d'expédition des serres à tomates de Kerprigent-Le Rhu — certainement tout à fait fonctionnel pour les tomates, mais tout de même un peu saugrenu pour des photos. Alain Marie avait déjà exposé dans ce lieu [2012] et Dominique a repris la recette, tirer très grand... mais le lieu est très vaste, empli d'objets hétéroclites, et il faudrait plus grand encore !

Dominique exposait ses «Réflexions côtières», des jeux de découpage-raccommodage de nos rochers de granite rose à travers un miroir.

L'auteur (à gauche) devant l'un des deux panneaux de l'expo, face à son épouse et à Bernard Moreau, ancien président de OIT (78-82, sauf erreur)

Le propriétaire des serres offrait la visite de ses installations...

...mais d'aucuns ont décliné, préférant des nourritures plus spiritueuses.



Jean-Yves Le Pennec, servi par Dominique. Avec modération, bien sûr (on ne peut plus l'éviter).

Et tous de faire honneur au pot de l'amitié après la visite des serres.

Michel Adnot en jaune à gauche, puis Marie-Christine Guérin au centre, Nicole Kériel, le tee-shirt vert de Lise Muzellec et le mari de Marie-Christine.

Dominique, posant pour la postérité devant le panneau principal de son expo — et les cageots de tomates en couleur locale.



José Custodio à Treg'Arts (Tréguier, 17 avril)

A peine deux jours de battement et on remettait ça pour José. Bien sûr, trois expos en moins d'une semaine, ça commence à faire beaucoup et fort peu d'entre nous avons fait le déplacement. Egalement, ce n'était pas une expo photo pur jus, au sens où José s'est inscrit dans un collectif d'artistes de toute obédience — peinture, sculpture, céramique... — et que c'était l'exposition de ce collectif, José n'y étant que l'un des nombreux artistes exposants.

On ne peut décidément pas taxer les expos de monotonie ! On revenait cette fois à un décor très solennel avec l'ancienne chapelle des Paulines à Tréguier et son buffet d'orgue postiche en trompe l'œil tout au fond.

(Les photos de José tiennent fort bien leur place tout à gauche de la photo).

Et puis aussi, autre retour aux bonnes vieilles traditions, il y a eu des discours. Dans les deux expos précédentes, Anne et Florence, puis Dominique s'en étaient abstenus... et il manquait quelque chose. La satiété est revenue à Tréguier, d'abord avec le président du collectif qui nous a présenté l'association, puis avec le nouveau maire qui a insisté sur l'importance des activités artistiques dans sa bonne ville (ci-dessous). Dans le public, José écoute avec attention, à côté de son épouse Séverine.

Comme dit plus haut, nous n'étions que quelques uns à être venus — juste Jeanne Rivoallan (en haut), Frédéric Le Chevanton (en bas), et votre serviteur pour faire le reportage. Peu nombreux, mais quelle classe !

En fait, nous avions un autre membre du club parmi les exposants, Pascale Bomy. Elle fait encore partie des nôtres, mais il faut convenir qu'elle participait en tant que peintre.

José, campant fièrement devant son panneau dans la peau de Joseph Le Koustek.






Pour les curieux : tout le vernissage a fait l'objet d'un reportage vidéo [ICI]



Michel Adnot à l'Atelier-Boutique (Trégastel, 19 avril)

En fait, on ne vous l'avait pas dit : ce n'était pas trois vernissages qui se suivaient dans la même semaine, mais quatre ! L'overdose, quoi ; moi seul ai tenu le coup — il faut avouer aussi que je devais être le seul au club à avoir eu l'information de cette quatrième expo, par chance, et je n'avais pas compris que Michel y figurait. Mauvaise pub ! Bref, Michel s'est affilié à un autre collectif d'artistes, à Trégastel cette fois (site web ICI), celui-ci inaugurait son cycle d'expos de l'année ce dimanche 19 avril et il en était.

Michel propose neuf de ses cyanotypes jusqu'en fin juin. Ça se passe au 19 rue Charles Le Goffic, dans un local dont le nom fluctue entre La Maison du Petit Prince et l'Atelier-Boutique — la com du collectif n'est pas encore bien stabilisée.


Retour sur les pages d'actualités précédentes