Home / Nos expos / La Roche Jagu /

1-03-55-C Rougerie-Hivernage (Penvénan)

1-03-55-C Rougerie-Hivernage (Penvénan).jpg 1-02-57-C Rougerie-Moulin du Losser 1 (Tonquédec)Thumbnails1-04-06-M Ferrand Lafaye-Beauport11-02-57-C Rougerie-Moulin du Losser 1 (Tonquédec)Thumbnails1-04-06-M Ferrand Lafaye-Beauport11-02-57-C Rougerie-Moulin du Losser 1 (Tonquédec)Thumbnails1-04-06-M Ferrand Lafaye-Beauport11-02-57-C Rougerie-Moulin du Losser 1 (Tonquédec)Thumbnails1-04-06-M Ferrand Lafaye-Beauport11-02-57-C Rougerie-Moulin du Losser 1 (Tonquédec)Thumbnails1-04-06-M Ferrand Lafaye-Beauport11-02-57-C Rougerie-Moulin du Losser 1 (Tonquédec)Thumbnails1-04-06-M Ferrand Lafaye-Beauport1
Rating score
no rate

2 comments

  • Hakan - Sunday 12 August 2012 15:19
    bonsoir,Je de9couvre ce site car je cherchais plus d'infos sur les lmanntias.Figurez vous que ma premie8re rencontre avec ces animaux e9tonnants fut exactement e0 la Pointe Saint Georges of9 j'ai passe9 8 mois de bonheur, de labeur (parfois de grosse fatigue meame) en bossant e0 presque tous les postes au campement de la Pointe. C'e9tait en 86, j'avais alors 23 ans (j'en ai 45 !) et j'avais quitte9 la France sur un coup de teate pour un boulot dans un pays inconnu..magnifique expe9rience ! je pense que e7a a change9 ma vie, ma vision des choses et des gens en ge9ne9ral..Les lmanntias je suis retourne9e les voir il y a 1an et demi, profitant d'un se9minaire (plutf4t cool) au cap skirring j'ai saute9 dans un 4 4 pour revenir pour la premie8re fois au village de Punta, j'ai retrouve9 des vieux amis, Sime9on, raymond qui 22ans plus tard m'ont accueilli comme la famille !Ils e9taient toujours le0 juste le0 au bord de l'eau, le meame courant, roulant, faisant des galipettes, soufflant, quelle joie de les voir e9voluer, un vrai bonheur !Apre8s quelques palabres avec les militaires en civil qui occupent aujourd'hui le lieu, j'ai pu traverser l'hf4tel (enfin se qu'il en reste) faire discre8tement une photo du vieux 6 6 de l'arme9e (qui nous servait pour de9placer nos clients) en e9tat de de9composition bien avance9, faire le tour d'une piscine de9sespe9rement vide, les hivernages conse9cutifs sans plus aucun entretien ont eu raison de ce qui e9tait un petit paradis pour touristes presque e9gare9s (l'isolement en a affole9 plus d'un). Mon reave aujourd'hui revenir avec ma famille et piquer une teate comme avant dans la Casamance !Bravo pour ce site.Sophie Durand